Barbare niv1 à 3

Voici la biographie d’un barbare né dans la tribu de l’Ours, dans les montagnes de l’Altan Tepes, au nord-est du royaume de Karameikos.

Dans tout le royaume, il n’y a qu’une seule tribu de barbares mais, pour lui qui a choisi de partir à l’aventure vers les terres « civilisées », les occasions de se confronter à incompréhension ne manquent pas…

BIOGRAPHIE D’UN BARBARE DE L’ALTAN TEPES

La prédiction :

Tu es né en Fleurmont 989 DC dans la tribu de l’Ours de l’Altan Tepes au nord est de Karameikos.

A ta naissance, le shaman de la tribu a fait une étrange prédiction : « celui là est marqué de l’empreinte du Grand Ours. Il quittera la tribu et ira découvrir le monde. Un jour, l’appel de l’ours résonnera en lui et c’est par lui que l’antique pacte qui nous liait à nos anciens maîtres sera accompli. »

Enfance :

Tu as grandi au sein de ton clan, dans la tente familiale faite de peaux de rennes. Très jeune, tu regardais partir les chasseurs au petit matin et tu rêvais de les accompagner pour courir après les plus gros gibiers que tu ramènerais sur tes épaules. Ton enfance s’est déroulé au rythme de la surveillance des chèvres et des jeux de lutte avec tes camarades.

Adolescence :

A 13 ans, tu as subis avec succès les rites initiatiques secrets de ta tribu et tu as pu enfin réaliser ton rêve d’enfant : partir avec les chasseurs et parcourir les collines et les forêts. Les autres adultes de ton clan t’on initié au maniement des armes de chasse et de guerre (épieux, arcs, javelot, hache et épée) et à la connaissance des habitudes des animaux et des ennemis.

L’année de tes 15 ans, tu as participé à une bataille sanglante contre une cohorte de gobelins et de hobgobelins en maraude. Lors de cet affrontement, tu as découvert la rage qui sommeillait en toi et le sang des ennemis sur ta hache atteste que tu es devenu un vrai guerrier barbare.

Mais même ta rage n’a pas suffit à tuer les 3 géants du givre qui ont attaqué ta tribu l’hiver suivant; c’est avec de grandes difficultés que vous avez réussi à les repousser. Tu as été gravement blessé durant la bataille par un rocher lancé par un géant. Sans ta robuste constitution et les soins de la druidesse, tu ne t’en serais pas sorti. Tu en as gardé une réelle aversion envers les géants du givre ainsi qu’une certaine prudence lié à ce semi-échec…

Adulte :

A 17 ans, les longues courses liées à la chasse ont aiguisé ton goût de l’ailleurs et de l’aventure. Depuis longtemps, tu ne cessais d’interroger les guerriers adultes pour savoir ce qu’il y avait la-bas, au delà des montagnes…Un beau jour, tu as annoncé à ta famille que tu voulais aller découvrir les autres terres et, à ta grande surprise, personne n’a eu l’air d’y émettre d’objection … Le chef t’a même remit une grande hache, le shaman un talisman pour te protéger des mauvais esprits et la druidesse, une potion en cas de blessure…

Le fort du Gouverneur :

Tu es d’abord parti vers le sud et as découvert la « civilisation » au fort du Gouverneur. Tu as été engagé comme auxiliaire des troupes régulières et durant deux ans, tu as accompagné et escorté des convois marchands vers Ylaruam. Tu as découvert là bas que, si leur environnement fait de déserts brûlants te désorientais, les guerriers Ylaris partageait avec toi le sens de l’honneur et un amour certain du combat et de la ruée vers l’adversaire…Tu t’es fait des amis à Dupushta.

Tu as également participé à des escarmouches contre des orques, des Hobgobelins et des gobelins au coté des troupes du fort. Ta réputation de férocité au combat t’a valu la considération de nombres des soldats du fort y compris au sein des officiers. Tu t’es lié d’amitié avec un légionnaire thyatien.

Puis, tu as repris ta route et continué à descendre la rivière du Gouverneur pour découvrir ce royaume de Karameikos dont on t’avait tant parlé.

Le Royaume de Karameikos :

Tu as découvert ta première ville à Kelven et ton premier contact a été difficile tant les occasions d’être provoqué sont nombreuses dans les tavernes mal famés des villes…

Puis tu as continué vers la capitale, Mirros et tu as découvert la mer ! Les premiers temps ont été durs pour un jeune barbare des montagnes au sein du grouillement et de la promiscuité de la cité.

Tu as continué à louer tes talents comme videur de taverne, garde du corps et escorte de convois.

Tu as même participé au grand convoi annuel de la caravane des Gnomes et a découvert Hauteforge et ses habitants les gnomes et les nains. Là aussi, tu as croisé des êtres différents de toi mais avec leur propre sens de l’honneur et de la défense du clan. Tu t’es lié d’amitié, chose rare pour un humain, avec des nains et particulièrement avec un guerrier nain.

De retour à Mirros, tu as choisi d’embarquer vers l’est sur un navire et ce nouvel élément t’a fasciné même si tu as lui as, un peu trop souvent à ton goût, offert ton repas pas encore digéré…

La cité impériale de Thyatis :

Puis, tu as débarqué dans la capitale de l’empire de Thyathis. Toi qui croyais que Mirros était une grande ville, tu as été estomaqué par la taille et le faste de la cité impériale. Tu as continué à exercer tes talents de garde du corps jusqu’au jour où tu as décidé de tenter ta chance dans l’arène en tant que gladiateur.

L’entraînement a été rude pour un fier barbare comme toi et le nombre de fois où tu as mordu la poussière face à des adversaires apparemment moins forts que toi, t’a appris de nouvelle méthodes de lutte mais aussi une certaine prudence, du moins jusqu’au moment où tu rentres en rage…

Grâce à tes prouesses et à ta carrure, tu as suffisamment attiré l’attention sur toi pour que tu deviennes un enjeu de paris lors de combats, pour les riches et oisifs citoyens de la cité. En gagnant plusieurs combats difficiles, tu as amassé un pécule suffisant pour vivre quelques temps dans le confort et la luxe et tu as pu découvrir nombre des plaisirs raffinés et décadents de Thyatis…

Aux frontières sauvages de Thyatis :

Mais le grand air et la possibilité de parcourir librement les collines ont commencé à te manquer et tu as quitté la grande cité pour remonter vers le nord ouest, en direction des montagnes. Tu t’es engagé quelques temps au service de nobles Thyatiens à Biazzian et au fort de Nikos. Tu as combattu lors de nombreuses escarmouches et embuscades contre des pillards venus des déserts Ylaris.

Graduellement, ta réputation de guerrier féroce a grandi dans ces régions frontalières et tu as participé à des expéditions s’enfonçant de plus en plus profondément dans les montagnes et destinées à éradiquer les monstres divers qui pullulent sur ces versants de l’Altan Tepes.

Un beau jour, tu as été confronté à un géant du froid qui pillait une ferme et exterminait les paysans. Après un combat épique où toute la science acquise durement dans les arènes de Thyatis t’a permis d’éviter ses coups formidables, tu l’as achevé d’un coup de hache magistral.

Tu lui a pris en trophée sa hache de jet (pour un géant…).

Après ce combat, tu as eu le sentiment d’avoir effacé la honte du premier combat inachevé contre les 3 géants qui avaient attaqué ton campement. De retour à Nikos avec tes trophées, ta réputation et le récit de tes exploits commencent à se diffuser dans les communautés peuplant les différents versants de l’altan Tepes.

Mais le grand air et la possibilité de parcourir librement les collines ont commencé à te manquer et tu as quitté la grande cité pour remonter vers le nord-est, en direction des montagnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *