L’histoire de la Baronnie

Histoire du Domaine

 

La construction du château :
Le château fut construit aux environs de l’an 800 (800 DC) par un seigneur venu de Glantri. Il s’agissait d’un puissant magicien qui cherchait l’éloignement de cette région frontalière pour mener à bien ses recherches magiques.

Il fit appel à des maçons nains et à des ingénieurs gnomes pour la construction de celui-ci ainsi qu’aux ressources de la magie. Surnommé la Dent du Chat, la construction dépassait de loin les standards des châteaux de cette région.

Après sa mort, il fut transmis à une famille locale de nobles Traldars: les « Haatulaa ». Au moment de l’invasion des Thyatis (970 DC), on perd les traces de la famille Haatulaa ainsi que de l‘acte de propriété du château. Depuis, le domaine vivait replié sur lui même, en quasi autarcie, consommant ses propres productions.

L’arrivée d’un nouveau seigneur :
En 1002 DC, une équipe d’aventuriers explorait un donjon reculé et découvrit l’acte de propriété dans le trésor. Cette équipe, qui allait devenir très célèbre par la suite, était constituée de Kébir, un Fari (paladin) des émirats d’Ylaruam, d’Arik le Rageur, un prêtre d’Odin originaire d’Ostland, de Yahoviah, un magicien elfe d’Alpheim et de Perlimpinpin, un magicien Traladarien. Ce fut à Perlimpinpin qu’échu l’acte de propriété du Domaine.

A l’automne 1002, accompagné de ses compagnons, Perlimpinpin arriva sur place pour prendre possession de son bien. Il découvrit avec stupeur que le Château était squatté par un mage nommé Barl, appuyé par des membres de la société de l’Anneau de Fer, qui avait fait de ce château une base dans leurs razzias pour capturer des esclaves.

Le combat fut violent mais l’équipe déjà aguerrie par de multiples aventures, vint à bout des squatters. La population locale qui vivait sous le joug et la terreur de l’anneau de fer, accueillit avec soulagement le nouveau seigneur du domaine.

Sous la houlette de Perlimpinpin, le domaine se développa rapidement tant du point de vue militaire qu’économique.

Le nouveau maître engagea une garnison, fit réparer les fortifications, entoura le village de Riffli d’une palissade et construisit des postes de gardes fortifiés des deux cotés de la rivière.

Il bénéficia également de l’appui d’Arik le Rageur qui installa un camp des Hommes du nord en face d’Achel. La présence d’une garnison bien équipée et d’une troupe de féroces vikings découragea de nombreux groupes d’humanoïdes de mener des raids sur le domaine.

Du point de vue économique et malgré des débuts difficiles, le nouveau seigneur transforma lentement le domaine. Il encouragea l’élevage ovin et bovin, suscita la venue de plusieurs familles de Hobbits des 5 comtés qui élevèrent des poneys et cultivèrent de l’herbe à pipe au sud de Riffli et il reconstruisit un embarcadère capable d’accueillir des navires de commerce et donc d’exporter les productions du Domaine.

Le Domaine devient Baronnie :
En 1009, pour le remercier de ses actions lors de la « Guerre des Immortels », le roi nomma Perlimpinpin Baron d’Achelos. Le domaine devint donc une baronnie sous la suzeraineté du roi de Karameikos.

En 1010, lors de la guerre qui opposa le Roi Stephan Karameikos au Baron Von Hendrix de la baronnie de l’Aigle noir, le domaine joua un rôle important en servant de base arrière aux drakkars vikings qui participèrent à l’assaut final avec la flotte des Hobbits.

Depuis quelques temps, le Baron Perlimpinpin d’Achelos vit retiré dans son château, sans doute plongé dans quelques études magiques mystérieuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *