Ethengars

Les Khanates d’Ethengars

Dirigeant : Le Grand Khan, Moglaï Khan

Capitale : Chagon-Nah en été, Bargha en hiver

Villes principales : Pas de villes

Provinces : Bortaks, Kaeruts, Kiyats, Murkits, Taijits, Uighurs, Yakkas, Yugataïs

Ressources : Chevaux, Sel, Fourrures

Monnaie : Platine, or, électrum, argent, cuivre

Population : Humains, Orques, Gobelins, Hobgobelins, Ogres

Langages Ethengarien, Commun

Dieux adoptables : Chiron (Skerrit), Crétia, Djaea (Rhéa), Harrow, Ixion sous le nom

de Tubak, Terra (Gaïa) sous le nom de Yamuga

Dieux non adoptables : Jammudaru (Vaprak), Karaash (Illneval), Nomog-Geaya, Yagraï, Yurtrus

Alliés : Aucun

Ennemis : Glantri, Terres brisées, Heldann

Tour d’horizon :

Les khanates d’Ethengar sont une terre vers le nord du Monde connu. C’est en grande partie une terre de steppes sans fin. C’est le pays du Monde connu offrant le plus de paysages identiques sur tout son territoire. Des grandes rivières brisent la monotonie des paysages et autour de leurs rives des terres plus riches se présentent.

Une autre zone déteint dans le paysage, il s’agit des terres du sable noir. C’est une grande zone totalement infertile vers le centre-est du pays. Elle a été créée par le désastre survenue à Glantri en 1.700 AVC. C’est depuis une terre de mort et de désolation, parcourue par des esprits (morts-vivants). Il est probable que la zone soit liée au plan matériel négatif.

Une ou deux fois par an, un vent qui rend fou souffle au travers des terres du sable noir. Probablement venu par un portail venant du Pandémonium. Le centre de ces terres abrite une montagne, où sont enterrés les grands khans de la nation éthengarienne.

Ces terres sont peuplées majoritairement par un peuple fier d’humains. Ce sont de redoutables guerriers et cavaliers, dont les hordes font trembler les pays voisins, bien qu’ils se fassent énormément la guerre entre les différents clans qui les composent. Le territoire est aussi peuplé de gobelins, d’hobgobelins, d’ogres et d’orques, qui ont adopté les mêmes modes de vie, même s’ils n’ont pas tous choisi les chevaux comme montures (et aucunes pour les ogres…)

 

Histoire :

Les premiers éthengariens se sont établis sur ces terres en 2000 AC. Ils furent asservis par la grande horde des humanoïdes en 1710 AC mais le khan Akkila réussit à les libérer, en vainquant le roi Loark à la bataille de Changor.

Dix ans plus tard, suite au cataclysme provoqué par les elfes à Glantri, les Terres du sable noir se formèrent et sont depuis, toujours présentes aux khanates d’Ethengar.

Les siècles qui suivirent le couronnement du premier empereur de Thyatis, virent les éthengariens tenter d’envahir leurs ennemis, en commençant par Glantri en 585 AC et en 645 PC, puis l’Heldann en 919 AC et en 926 AC.

En 984 AC, le khan Moglaï unifia la tribu des Murkits sous sa bannière, et l’année d’après, la coalition vainquit le clan des Maghurs. Suite à cela, l’intégralité des mâles maghurs furent exécutés. Et en 986 APC, ce fut le tour du clan des Hajiks. Après quoi, tous les autres clans finirent par chercher sa protection ou s’allier, plus ou moins de bonne grâce.

En 996 AC, l’ensemble des tribus sont unifiées sous le commandement du khan Moglaï qui est alors khan des khans, le khan doré et le keshak est formé.

 

Les tribus:

En 996 AC, le Khan de la tribu des Murkits est déclaré Grand Khan des Khanates d’Ethengar. Il détient ainsi le pouvoir souverain sur l’ensemble des nomades – humains – des steppes. Les khanates sont divisés en plusieurs tribus (avec le nom de son khan entre parenthèses) :

  • Tribu des Bortaks : (Batu Khan), cette tribu du nord est du pays est dirigée par Batu Khan. Ce dernier espère un jour pouvoir devenir le Grand Khan à la place de Moglaï. Il s’est dans cet objectif, marié avec Bakaï, la fille de Moglaï. Cette tribu est ennemie de la tribu des Kiyats. Le khan joue plusieurs jeux politiques et essaie de s’y placer au mieux.
  • Tribu des Kaeruts : (Huaji Khan), cette tribu située au nord / nord ouest soutient la croisade des Uighurs contre les Territoires libres de l’Heldann. Cette tribu est aussi très fortement alliée au Grand Khan Moglaï dont elle suit les ordres aveuglément.
  • Tribu des Kiyats : (Kadan Khan), cette tribu est assez liée aux Terres du sable noir et à ses esprits. Le culte du dieu Crétia est particulièrement fort au sein de cette tribu. C’est l’une des plus secrètes et possiblement tournées vers le Mal, des khanates d’Ethengar. Elle est située au sud est, aux frontières avec Rockologis et le Vestland.
  • Tribu des Murkits : (Moglaï le Grand Khan ou Khan doré), c’est la tribu qui détient le pouvoir. Elle est située au centre des Khanates. Elle est également fidèle à son Khan, à l’exception notable de son cousin Ortu.
  • Tribu des Taijits : (Oktai Khan), les taijits sont situés au sud ouest du pays. Ils ont gardé un fort ressentiment contre le Grand Khan pour n’avoir pas permis de venger la mort du père du Khan Oktai tué par les Yakkas. Certains ont noué quelques liens avec l’ennemi juré glantrien.
  • Tribu des Uighurs : (Hulagu Khan), cette tribu du nord, mène une croisade sanglante contre les territoires libres de l’Heldann. Le khan Hulagu s’oppose ouvertement à la politique du Grand Khan.
  • Tribu des Yakkas : (Chagataï Khan), le khan Chagataï n’a jamais oublié qu’il fut forcé de construire une alliance avec Moglaï Khan, les Grand Khan, ce qui l’a empêché de détruire les Taijits honnis. Néanmoins, il sert à présent Moglaï Khan, car il voit en lui un grand leader. Ils sont situés au sud, à la frontière avec Darokin.
  • Tribu des Yugataïs : (Temur Khan), les yugataïs sont situés à l’extrême ouest, à la frontière avec Glantri. Ils sont de féroces anti-glantriens et Temur Khan s’est rallié au Grand Khan, dans l’espoir de bénéficier de sa protection face à Glantri. Ils combattent aussi en permanence les gobelins gostaïs.

Ces clans vivent d’un peu d’agriculture, de rapines parfois, de l’élevage et du commerce de chevaux, de moutons et de yaks. Ils récupèrent aussi du sel qui est vendu à l’étranger, et aussi de fourrures (moutons et yaks). Leur vie est souvent nomade, utilisant les yourtes traditionnelles.

En plus des tribus humaines, quelques tribus humanoïdes rôdent également sur le territoire des khanates d’Ethengar et donnent du fil à retordre aux humains.

  • Gobelins Gostaï : ces tribus gobelines, montées sur worgs vivent dans les territoires situés entre les Yugataïs et les Kaeruts. Elles ont été décimées par les humains et bougent en permanence pour éviter l’anéantissement.
  • Hobgobelins Hooplak : ces tribus ont été poussées par Kiyats et les Murkits jusque dans les collines qui forment la frontière avec Rockologis, au sud sud-est du pays. Ils montent des loups sanguinaires géants et forment des unités de cavalerie très mobiles. Ils abritent quelques ogres au sein de leurs clans.
  • Orques Tangut : ils vivent dans un tunnel qui mène de la rivière Streel jusqu’aux Terres Brisées. De là, ils attaquent les campements des Yakkas. Ils sont alliés au Moghul-Khan de la tribu du Jaune Orkia, située dans les Terres Brisées.
  • Orques Sliktor : ils mènent une existence précaire dans les cavernes qui bordent les Terres du sable noir. Ils attaquent parfois les Uighurs, mais la moitié de leur tribu a déjà été exterminée. Ils montent des sangliers géants et prient les esprits des Terres du sable noir de leur venir en aide.

 

Sources et remerciements :

 

Les commentaires sont fermés