Description générale

Description générale de Slagovich

 

 

La cité de Slagovich est un ancien petit bastion construit il y a à peine cinq siècles et perché sur les hauteurs d’un plateau, à côté d’une falaise dominant le Golfe de Hule. La cité-état contrôle ainsi un minuscule bout de terre vallonnée entre le village de Kastr au sud et les ruines de Grabana au nord.

Il y a toujours eu une implantation dans cette zone – à l’origine c’était « Slagovich le bas », qui était une petite ville basée sur la côte au sud de « Slagovich le haut ». La topographie du terrain est importante. Slagovich le bas était un des rares endroits le long de la côte avec une crique de taille suffisante et accessible – les falaises de craie s’étendant tout au long de cette zone.

Slagovich est également protégée par la forme de la baie. En comparaison, Grabana, au nord, est un village de pêcheurs avec un petit port non protégé, ou Kastr au sud, que bien qu’il ait un petit port, le dernier arrêt avant la savane Konumtali , n’est pas vraiment un port de commerce .

Slagovich le bas est un des rares endroits où il y a une brèche dans les falaises. Autrefois port prospère, depuis le développement de Slagovich le haut, c’est devenu un simple port de pêche. Slagovich Le haut est construit au-dessus de la falaise – rendant la position plus facilement défendable – et il possède une installation portuaire unique.

Des murs élevés et bien défendus entourent des maisons en torchis ou en pierre maçonnés. Toutefois, la noblesse, les familles les plus riches et les artisans et mineurs aisés sont les seuls à vivre à l’intérieur des murs.

La plupart de la population pauvre vit dans des logements mal entretenus, à l’extérieur de la protection des murs, à Slagovich le bas. Quelques groupes de fermes dispersées parsèment la campagne.

Presque tous les bâtiments ont une légère couleur brun-rougeâtre en raison de la présence de Cinnabryl dans le secteur.

 

La population :

Les habitants de Slagovich, sont essentiellement des humains issus de mélanges  entre le peuple de Yavdlom et des apports Traladariens. Ils ont des cheveux sombres et la peau brun-rougeâtre. Quelques demi-humains peuplent également la ville.

Malgré les nombreux aventuriers et l’activité commerciale intense, la plupart de la population est constituée de mineurs pauvres qui travaillent dans les riches mines de Cinnabryl. La ville dispose également d’un nombre important d’ingénieurs hydrauliciens très réputés.

Le Culte de Halav est la foi principale dans ce secteur, d’autant plus depuis que la fraternité appelée « Les Chevaliers de Halav » a aidé Slagovich à résister aux tentatives de prise de la ville par le peuple de Hule.

 

L’histoire telle qu’elle est connue par tous :

Les cités du Golfe de Hule ont été fondées par des expatriés Traladariens au milieu du 5ème siècle AC.

Ce groupe de Traladariens, qui fuyait des persécutions religieuses, fut guidé par un prêtre de Halav qui avait eu une vision dans laquelle l’Immortel aux cheveux roux les invitaient à naviguer vers l’ouest où ils trouveraient une nouvelle patrie dans quel reconstruire l’Âge D’or et dans lequel se trouverait le Tombeau de Halav. Seuls ceux qui découvriraient l’endroit où sa dépouille mortelle avait été enterrée pourraient le réveiller et il les mènerait alors à la victoire et la prospérité.

De nombreux bateaux prirent le large suivant cette vision et arrivèrent dans le Golfe de Hule, où les colons épuisés par les maladies et les privations s’installèrent.

Composés principalement de pêcheurs et de commerçants, les Traldars colonisèrent lentement l’ouest de Slagovich, le long des rivières.

Chacune des cinq familles qui fondèrent les cités du golfe oriental proclama qu’elle avait trouvé le tombeau de Halav et réclama le droit de diriger les autres.

Durant les dernières décennies, la zone entière a subit des guerres continuelles. Slagovich est un comptoir important et la porte vers l’est, de plus il possède un important gisement de cinnabryl.  En conséquence, le Maître maléfique de Hule a essayé de la conquérir à plusieurs reprises. Il a presque réussi à le faire en AC 1000, quand le Margrave Miosz II, alors encore enfant, n’a pu conserver son trône que grâce à l’intervention des Chevaliers de Halav et à un aventurier Alphatien nommé Haldemar.

Le dirigeant de Slagovich, MioszII, est monté sur le trône très jeune. Malgré des complots fomentés par Hule et les agissements  d’un Héritier maléfique de Hule (Zgozod du Rubis), il a gardé son trône, principalement en raison de l’intervention de son oncle Stavro. Stavro sert d’un conseiller à Miosz et dirige la garde personnelle du Margrave, les Chevaliers de Halav, une petite fraternité de guerriers qui a contribué à guider Slagovich vers un âge relativement éclairé.

Miosz n’a aucun amour pour des Héritiers. Ils sont importuns, quoique non persécutés dans la ville. Les Héritiers qui entrent vraiment dans Slagovich sont étroitement surveillés.

Dans les années suivantes Hule a envahi Sind et a essayé de conquérir toutes les cités-États, mais l’alliance des cinq villes a réussi à repousser les troupes maléfiques de Hule.

Récemment, comme la menace de Hule s’est desserrée, Slagovich a été attaqué par les forces conjointes de Zvornik et Hojah et la tension est toujours importante dans la zone.

 

Curiosités :

Le monument  le plus célèbre de Slagovich, excepté l’Auberge du Samovar Noir, est le mécanisme hydraulique conçu par les excellents ingénieurs Slagoviens et présent partout dans la ville.

Localisé dans une énorme caverne naturelle connectée à la ville par un puits naturel, le port est un chef-d’œuvre d’ingénierie. Les habitants contrôlent une porte vers le plan élémentaire de l’eau et, en échange d’une somme importante, la caverne peut être scellée et remplie d’eau, permettant ainsi à un bateau de se déplacer profondément dans la ville le long d’une série de canaux, pour y décharger directement ses marchandises.

Pour les navires qui ne peuvent payer le prix de ce service, des traîneaux, tractés par un réseau de câbles, permettent ensuite à des chariots de grimper jusqu’en haut de la ville.

A l’approche de Slagovich, et après avoir contourné Slagovich le bas, l’impressionnante paroi de la falaise et l’entrée pour la caverne sous-marine apparaissent. La falaise mesure ici environ 175 m de haut et l’entrée de la caverne 50 m. L’entrée de caverne n’est visiblement pas naturelle – elle forme une forme de fer à cheval au-dessus de l’eau et on peut voir des runes énormes taillées entourant l’entrée.

Une chaîne est généralement placée en travers de l’entrée de la caverne et tous les bateaux doivent laisser monter à bord par les pilotes Slagoviens. Les bateaux sont alors guidés dans la caverne. Une fois entré dans la caverne, les bateaux voyagent environ 300 m, avant de s’amarrer à l’une des douzaines de plots  de la caverne – qui un diamètre d’environ 175 m (formant un cercle presque parfait et dont beaucoup de fonctionnalités ne sont clairement pas naturelles).

 

La trombe d’eau élévatrice :

Au centre de la caverne – et qui sera soigneusement évité par les pilotes Slagoviens – se trouve une zone d’eau tourbillonnante d’environ 30 m de diamètre.  Lorsqu’elle est « au repos » cette eau forme néanmoins un lent tourbillon. Cependant lorsque les eaux sont activées, elles s’élèvent et remontent rapidement les 150 m du niveau de la mer à la ville supérieure. Ceux observant l’intérieur de la caverne verront une grande trombe d’eau qui reste miraculeusement constante.

La trombe d’eau peut être maintenue aussi longtemps que les mages qui font fonctionner la chambre de cristal de Slagovich le désirent. Cependant, une fois que les bateaux auront atteint le haut de cette chute d’eau, ils seront vite déplacés rapidement dans un des quatre docks adjacents. Ces zones de dock sont alors vite refermées, avant que la trombe ne soit « désactivée ».

En temps de guerre, les pilotes Slagoviens sont réputés être capables de permettre aux bateaux d’accéder jusqu’à Slagovich le haut avant la désactivation de la trombe, sans fermer les portes de dock.

En raison du grand nombre de canaux, de ponts tournants et d’écluses, la ville de Slagovich est connue des voyageurs orientaux, comme la « Glantri de l’Ouest. »

 

Ressources :

La ville exporte du Cinnabryl vers les Baronnies Sauvages. Quand le Cinnabryl est exporté (deux fois par an), un groupe de Chevaliers de Halav rencontre en mer avec un petit groupe d’Héritiers, qui payent pour le Cinnabryl avec de l’acier rouge. A Slagovich, l’acier rouge est utilisé pour des armes par les Chevaliers de Halav et la garde de la ville, mais seulement les Chevaliers et les officiers de la garde portent aussi l’armure d’acier rouge.

Slagovich doit importer à un coût prohibitif, d’importantes quantités de nourriture pour alimenter sa population urbaine (la ville de Slagovich héberge beaucoup plus de gens que qu’elle ne peut nourrir avec ses propres ressources). C’est donc une chance de posséder cette mine de Cinnabryl sans laquelle elle serait en faillite.

Slagovich utilise comme principale monnaie à la place de l’or, des pièces en Cinnabryl, de couleur rouge. Néanmoins cette matière constitue un poison au toucher pour tous les non natifs de la Côté Sauvage. Elle teint les peaux des habitants et les objets. On remarque ainsi rapidement les étrangers…

  • Revenu total du royaume : 15 232 po/mois
  • Trésor disponible dans les caisses du royaume : 2 727 po
  • Impôt moyen par contribuable : 1,7 pa/mois
  • Cout d’entretien moyen d’un soldat : 16,6 pa/guerrier/mois

 

Troupes Slagoviennes:

  • Flotte : 10 vaisseaux de guerre
    Équipages: 797 marins
  • Armée : 1 373 soldats (5% de la population) dont 576 guerriers.
    Classe de bataille: 106 « Excellent »
  • Milices civiles (en cas de mobilisation) : 6 710 Miliciens
    Classe de bataille: 79 « Moyenne »
  • Paysans réquisitionnés (en cas de mobilisation) : 2 418 Paysans
    Classe de bataille: 12 « Inexpérimenté »

 

Religions:

Halav est le principal Immortel révéré dans les cités-états, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sit que la Cité fut fondé par des persécutés du Culte de Halav qui avaient fuit la Traladara. Le culte de Halav est donc la religion officielle de la cité.

Pétra, sa compagne, est également priée mais secrètement

Zirchev, son compagnon de la Geste, l’est également secrètement

Eiryndul et Faunus sont priés par les autres races.

 

Les commentaires sont fermés