Les Callarii

Les elfes Callarii

 

 

 

Les Callarii sont le clan le plus important des elfes de karameikos. Ils sont apparentés aux elfes d’Alpheim mais ils n’ont pas suivi la fin de la migration de Mealiden dans son périple du royaume Sylvain à Canolbath. Ils se sont installé en cours de route dans les terres qui allaient devenir bien plus tard, le royaume de karameikos..

Beaucoup d’entre eux sont d’habiles chasseurs et cavaliers. Ils voyagent souvent dans les forêts de Karameikos à cheval ou sur des embarcations fluviales.

Apparence :

Leur peau est pale, leur chevelure est blond pale ou argentée. La couleur de leurs yeux va du bleu-gris au violet. Leur taille est de 1,65 m à 1,75 m.

Leur poids ne dépasse pas les 60 kg. Ils ont de grands yeux,  des oreilles pointues et sont de constitution fine mais robuste.

Les males assez âgés peuvent parfois porter une courte barbe mais la plupart d’entre eux sont glabres.

Les Callarii sont habituellement vêtus de tuniques ou de robes et ils privilégient les couleurs proches du marron et du vert.

Leurs habits sont souvent décorés de fines broderies représentant des feuilles ou des plantes. Ils ne portent que très rarement des bijoux.

Personnalité :

Les Callarii sont un peuple joyeux et travailleur, particulièrement habiles en ce qui concerne la navigation fluviale, l’équitation, le dressage des chevaux, la chasse, l’artisanat du bois et le commerce. Contrairement à d’autres elfes de Mystara, les Callarii n’apparaissent pas, pour les autres races, comme paresseux. Durant leur longue vie, ils aiment être occupés en permanence à de multiples tâches.

Ils sont généralement réservés envers les étrangers à part envers ceux qui font preuve d’honneur ou de sens de l’humour. Ils réagiront négativement en présence de ceux qui agissent de manière prétentieuse, qui n’ont pas d’honneur ou qui sont violents.


Age et style de vie :

A l’instar des autres elfes de Mystara, Les Callarii atteignent l’age adulte vers leur centième année et peuvent vivre jusqu’à 800 ans. De rares individus peuvent atteindre l’âge de 1000 ans.

Comme beaucoup d’elfes, les Callarii suivent généralement trois voies durant leur existence :

La voie de la forêt :

Beaucoup de jeunes elfes passent la plupart de leur vie dans leur terre natale. Ils étudient les voies de la forêt et n’ont aucun intérêt pour les autres terres en dehors. Leur style de vie est une suite continuelle de chasse, trape, gathering, de fabrication d’objet, de jeux , de chant et de danse sous les étoiles.

La voie de la recherche (The Wanderer’s Path)

Quelques elfes ressentent le besoin d’agir sur leur monde. Ils quittent leurs forêts et s’aventurent dans les terres des humains ou des autres races. On dit qu’ils ont choisit la voie de la recherche. Ils sont considérés comme des héros mais les elfes qui ont choisi la voie de la forêt ne les comprennent pas. Après un siècle ou plus d’aventures, ils retournent généralement dans leurs forêts et s’y installent souvent définitivement.

La voie du leader

Les elfes de cette troisième faction occupent les positions de chef de clan ou de gardien des arbres de vie. Ils ont généralement suivi l’une des deux voies précédente au préalable puis ont étudié les secrets elfiques et peuvent donc accéder aux positions les plus élevées dans la société des elfes.

 

Religions :

Les elfes Callarii respectent le panthéon elfique classique. Ilsundal, Mealiden, Ordana et Theleris (Terra) sont les immortels qu’ils honorent le plus. A ce panthéon, se rajoute la fondatrice de leur clan, la dame Callarii, qui occupe une place particulière dans leurs dévotions. Elle est la patronne des Callarii et la patronne des cavaliers (Horsemanship). Les chevaux sont considérés comme des animaux sacrés pour les callarii.

Il se raconte que les Callarii auraient un arbre de vie spécial qui aurait été offert à la Dame Callarii par Méaliden lui même. Il aurait des pouvoirs uniques. Il est protégé en permanence par les gardiens de l’arbre de vie, une classe spéciale de prêtres.

Quelques elfes suivent également une forme de mysticisme connue comme “la voie silencieuse”. Elle aurait été crée il y a plusieurs siècles par le maître mystique Elyas. La voie silencieuse est associée à l’Immortelle Théleris (Terra) et ceux qui la suivent sont appelés les Siswas. Ces croyances sont particulièrement populaires parmi les Callarii qui souhaitent être moines et qui se focalisent sur la méditation et la prière. Le centre de ce culte est situé au temple des montagnes grises dans la forêt de Radlebb.


Langues :

Les Callarii parlent l’elfe, l’elfe Callarii, le commun, le traladarien ou le thyatien


Noms :

Les noms Callarii ont une résonance musicale unique, par exemple : Thalaric ou Allandaros (male) et Sythandria ou Stellara (femelle).


Relations avec les autres races :

Les Callarii sont le plus souvent en terme amicaux avec leurs voisins. Ils ont toujours été alliés avec les Traladariens et sont généralement en bon termes avec les Thyatiens qu’ils assimilent à leur roi Stéphan même s’ils trouvent que nombre des Thyatiens n’ont pas son sens de la justice.

A l’inverse d’autres peuples elfiques , les Callarii éprouvent un certain respect pour les nains qui les ont aidé dans le passé à bâtir leurs temples. Ils sont en bonne relation avec les gnomes d’Hauteforge avec lesquels ils commercent. Ils sont également amis avec les centaures et les autres races sylvaines présentes. Ils n’ont pas beaucoup de contacts avec les lupins et les Rakastas mais les traitent avec respect aussi longtemps que ceux ci se conduisent avec honneur.

Ils sont en lutte fréquemment avec les gobelins de Dymrak, les orques et les hobgobelins des Wufwolde et les gnolls des pics noirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *