L’aigrette garzette

Et pour ouvrir cette nouvelle galerie des « Bestioles du jour, »  je commencerais par un de mes oiseaux préféré, l’aigrette garzette.

L’aigrette garzette ou Egretta garzetta est un oiseau de l’ordre des Pelecaniformes comme les pélicans, les ibis ou les hérons, et plus précisément de la famille des Ardeidae comme les hérons, les butors, les crabiers et autres blongios…

On la distingue de ses cousines les grandes aigrettes par sa taille plus petite, vu qu’elle mesure environ 65 cm et pèse entre 500 et 650 grammes.

IMG_7058A (Medium)

Mais on l’identifie à coup sur à son bec gris/noir, ses pattes noires et ses pieds jaunes.

IMG_4385B (Medium)

On la rencontre le plus souvent aux bords des rivières ou des plans d’eau, même s’il n’est pas rare de la croiser dans les champs, en particulier en été.

IMG_6096B (Medium)

Elle se nourrit de petits poissons, grenouilles, lézards, vers, crustacés, mollusques, et d’une grande quantité d’insectes aquatiques.

L’aigrette garzette chasse souvent près de la végétation flottante, cherchant ses proies à l’ombre.

IMG_1760A (Large)

 

Parfois, quand il n’y a pas d’ombre, elle s’accroupit, avec les ailes partiellement déployées pour réduire la réverbération du soleil et créer de l’ombre afin d’attirer quelque proie sous la surface de l’eau.

IMG_6091A (Medium)

Elle effectue également des courses précipitées dans les zones peu profondes. Elle peut transpercer une proie dans l’eau en marchant lentement.

IMG_6092A (Medium)

On peut aussi la voir debout sur une seule patte, tandis qu’elle remue la vase avec l’autre pour effrayer les poissons, ou faisant des vagues avec la même patte sur la surface de l’eau pour prendre ses proies au piège et les amener près de son bec.

IMG_6083A (Medium)

Sa méthode de pèche particulière donne souvent l’impression d’un ballet aquatique fait de figures de styles particulièrement gracieuses (voir le reportage « Répétition au Bolchoï« ) :

IMG_1638A (Large)

Mais c’est surtout sa démarche et son port fin et élégant qui en font un de mes oiseaux préférés.

Et je ne me lasse jamais de la photographier en train de déambuler sur les rives de la rivière Drôme, à la réserve de Printegarde :

IMG_1658A (Large)

La garzette

La garzette

Oui, si je ne devais plus photographier qu’un seul oiseau, ce serait assurément l’aigrette garzette…

 

Liens et remerciements :

Dans les rubriques « La Garzette » et dans « Les Reportages » vous pourrez en apprendre plus sur l’aigrette garzette et ses cousines les grandes aigrettes.

Oiseaux.net pour la fiche détaillée

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :