La formation SPIPOLL

Samedi dernier, j’ai eu la chance de participer à une journée de formation SPIPOLL.

Rassurez-vous, je n’ai pas cédé aux sirènes de la peopolisation, ni même exhumé les Villages People des oubliettes du disco..

Non, il s’agissait de se former à un projet de sciences participatives, le Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs, le fameux SPIPOLL…

Logo_spipoll

Ce programme est une initiative du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et de l’Office Pour les Insectes et leur Environnement (OPIE) .

Il a pour but d’obtenir des données quantitatives sur les insectes pollinisateurs et/ou floricoles, en mesurant les variations de leur diversité et celles de la structure des réseaux de pollinisation, sur l’ensemble de la France métropolitaine.

Pour faire simple, les chercheurs ont besoin de beaucoup d’informations de terrain sur les populations des pollinisateurs et les études à grande échelle ne sont plus guère financées par l’argent public…

D’où le recours à monsieur et madame tout le monde afin qu’ils viennent enrichir les bases de données par leurs observations bénévoles.

————-

Or donc, à l’initiative du CPIE Vercors et du Parc naturel régional du Vercors, une journée de formation était proposée samedi 28 mai à Lans en Vercors.

IMG_1703A (Large)

Pour la douzaine de personnes présentes, elle débuta par une présentation en binômes et par un petit jeu d’identification des grandes familles d’insectes.

IMG_1607A (Large)

Puis, nous eûmes la chance d’avoir une intervention de Pascal Dupont, chercheur au pôle espèces du service patrimoine naturel du Muséum de Paris.

IMG_1617A (Large)

L’occasion de remettre à niveau les connaissances générales de chacun et de pouvoir lui poser plein de questions, luxe dont je ne me suis guère privé, vous me connaissez….

IMG_1601BJPG (Large)

Après cette matinée très vite passée et un pique-nique partagé, nous partîmes sur le terrain pour mettre en pratique le protocole.

Les observations commencèrent dés le village,

IMG_1650A (Large)

Nous empruntâmes ensuite la voie du tram et le sentier du patrimoine,

IMG_1677A (Large)

l’occasion pour Clémence Aubert, chargée d’études au CPIE et qui a conçu ce sentier d’interprétation, de nous évoquer quelques éléments de l’histoire du val de Lans et de l’usage ancien de ces espaces.

IMG_1683A (Large)

Puis, toujours en binômes, nous nous pûmes mettre en pratique le protocole.  Il s’agit d’observer durant 20 minutes, une plante ou un petit groupe de la même plante et de photographier tous les insectes qui s’y posent.

Et nous nous en donnâmes à cœur joie…

IMG_0537A (Large)

IMG_1693A (Large)

IMG_1685A (Large) IMG_1690A (Large)  IMG_1698A (Large)

Puis Pascal Dupont fit une présentation plus large sur la prairie et sur le système en réseau des pollinisateurs et des fleurs,

IMG_0575A (Large) IMG_0583A (Large)

Suite à cette première séquence, nous continuâmes, de manière un peu plus dispersée, à explorer la prairie et ses habitants.

IMG_0558A (Large) IMG_0559A (Large) IMG_1664A (Large)

Puis, une deuxième séquence de vingt minutes débuta, l’occasion pour moi de découvrir un nouvel insecte et de m’attaquer à l’identification d’un coléoptère…

IMG_0630B (Large)

Euh… Ai-je affaire à un Taupin comme le Taupin des moissons ou alors, plus précisément à un Ctenicera  comme le cupreus ou le virens…

IMG_0623A (Large)   IMG_0633A (Large) IMG_0636A (Large)

Bon, même après avoir utilisé la clef d’identification, je n’ai toujours pas de certitudes… On va dire que c’est un Ctenicera peut être cupreus…

J’ai un peu l’impression que j’ai trouvé un nouveau jouet complexe qui va pas mal occuper mes soirées, non ?

Heureusement, les insectes pollinisateurs ce n’est pas que de l’identification, c’est aussi du plaisir visuel pour le photographe et, là, je fus un peu plus à l’aise…

IMG_0556A (Large)

IMG_0547A (Large) IMG_0554B (Large)  IMG_0590A (Large)

Après cette séance trop vite passée dans la prairie du val de Lans, il était temps pour nous tous de retourner à la maison du Parc pour exploiter nos résultats et surtout apprendre à les rentrer dans la base de données SPIPOLL.

Après une présentation de l’outil par Anaïs en stage au parc du Vercors,

IMG_1619A (Large)

… courageusement, nous nous collâmes devant des ordinateurs pour créer notre compte

IMG_1714A (Large)

… et commencer à créer notre « collection », à savoir la fiche d’identification de notre observation comprenant le milieu, les conditions ambiantes, la plante et le ou les insectes observés et photographiés.

IMG_1720A (Large)

Après cette séquence, nous étions officiellement des contributeurs SPIPOLL…

Mais la journée n’étais pas finie et François Marquet, administrateur du CPIE Vercors et initiateur de nombreux projets d’éducation à l’environnement, nous fit une présentation de la fabrication d’hôtels à insectes.

IMG_1735A (Large)

La journée fut conclue par Pierre Gagnat, Président du CPIE Vercors qui se fit le porte parole de tout le groupe pour remercier chaleureusement Pascal Dupont de nous avoir consacré son samedi et de nous avoir si bien transmis ses connaissances et sa passion des insectes pollinisateurs.

IMG_1706A (Large)

Au final, ce fut une journée très riche, bien organisée et très conviviale.

Il ne reste plus qu’à mettre en pratique le protocole au fur et à mesure des sorties et surtout à mettre en ligne les observations.

C’est sans doute plus contraignant que le simple fait d’observer ou de prendre des photos mais, pour une fois où on nous demande de contribuer même modestement à la recherche, ça vaut le coup, non ?

IMG_0528A (Large)

Pour en savoir plus :

Le site web de SPIPOLL

Le site du CPIE Vercors

Le site du Parc du Vercors

Le site du Muséum D’histoire naturelle de Paris

 

2 thoughts on “La formation SPIPOLL

  1. Salut Florent,
    Belle idée cette journée . …. et belles photos qui mettent bien le focus sur le beauté de l’ordinaire.
    Merci
    Eric

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :