Week-end à Printegarde III

Le week-end dernier, avec l’ami Alain Ji, on s’était dit qu’on allait passer un peu de temps à consolider et améliorer notre affut sur les bords de la rivière Drôme.

Nous avons choisit ce bord de rive car le milieu y est très varié avec des gravières, des vasières, des petits ilots, des souches et branches émergeant de l’eau, bref tout un tas de perchoirs et de coins à nourrissage pour des oiseaux assez différents.

IMG_6837 - IMG_6839B (Large)

Cela fait déjà presque une année que j’y reviens régulièrement et, au fil du temps, j’ai commencè à l’aménager tout doucement. Grâce à Alain, bien meilleur bricoleur que moi, ça a pas mal progressé….

Bien sur, il ne s’agit pas d’un affut à proprement parler (une cabane ou une hutte d’observation en dur) mais plutôt de treillis de branches et des tiges qui créent comme un rideau végétal et nous dissimulent partiellement des oiseaux.

IMG_6811 - IMG_6813B (Large) (2)

On y rajoute des filets de camouflage, pour améliorer encore notre dissimulation :

IMG_6785 - IMG_6787 (Large)

Nous avons même désormais plusieurs postes d’observation où l’on peut photographier à deux ou trois sans se gêner….

IMG_6801A (Large)

Et nous voilà fin prêts. Il ne restait plus qu’à attendre les oiseaux…

Très vite, nous nous rendîmes compte que notre nouveau treillis végétal fonctionnait car des oiseaux venaient s’abreuver ou se nourrir très prêts de nous, à environ 5 à 7 mètres alors qu’auparavant c’était plutôt 20 à 25 mètres.

le premier qui ouvrit le bal fut un rouge gorge qui nous permit de lui tirer le portrait en gros plan :

IMG_0942A (Large)

Puis ce fut le tour des bergeronnettes grises. Nous pûmes les observer longuement alors qu’elles venaient se nourrir sur les gravières ou se reposer sur les souches émergentes. Nous eûmes droit à la revue complète de la famille :

Le mâle :

IMG_1042A (Large)

La femelle :

IMG_1022A (Large)

Et même un jeune plutôt curieux :

IMG_1034A (Large)

Nous eûmes même droit à des démonstrations de vol stationnaire ou d’atterrissages serrés, dignes des meilleurs meetings aériens…

IMG_1552A (Large)

IMG_1575A (Large)

Avec Alain, nous profitions des temps calmes pour discuter des mérites des différents affuts. Je lui avait dit que sur celui ci, on avait de bonnes chances d’observer le martin pêcheur et, peut être, de réussir à le photographier…

En effet, on y aperçoit souvent cette flèche bleue qui survole à toute vitesse la rivière et qui vient se poser sur des perchoirs, souvent des branches isolées émergeant de l’eau, pour observer ses proies, les poissons…

Mais de là à réussir à le photographier dans de bonnes conditions, c’est une autre histoire….D’ailleurs Alain me disait qu’il n’avait jamais réussi à lui tirer le portrait…

Nous étions donc à l’affut, observant la rivière quand soudain, juste devant nous sur une branche, nous le vîmes se poser….

Vite, vite, une photo…

IMG_1089A (Large)

Mais là, à notre grande surprise, il resta en place, changeant de branche mais toujours devant nous…

IMG_1116A (Large)

Nous le vîmes même plonger et ressortir de l’eau :

IMG_1289A (Large)

Puis, un petit poisson blanc dans le bec, se reposer sur une branche,

IMG_1213B (Large)

et le déguster tranquillement :

IMG_1215A (Large)

IMG_1221A (Large)

Une fois son repas terminé, nous étions persuadés qu’il allait s’envoler et disparaître aussi vite qu’il était apparu…

Quelle ne fut pas notre surprise de constater qu’il restait là, tranquillement perché sur sa branche !

IMG_1145A (Large)

Il resta même une vingtaine de minutes à observer paisiblement la rivière, sans doute en train de digérer son poison.

Autant vous dire que nous pûmes le photographier sous toutes les coutures….

Et quand, finalement, il s’envola,

IMG_1097A (Large)

…nous étions tout émerveillés de sa beauté et de la chance qu’il nous avait été offerte de pouvoir l’observer à loisir….

Après ce moment de grâce, et vu que la lumière devenait trop forte à cet endroit pour faire de bonnes photos, nous décidâmes de bouger vers un autre affut, en dur celui-ci..

En effet, Alain en utilise un autre, au bout de l’ile des Robins, au nord de Printegarde. On peut généralement y voir de très près des hérons cendrés et des aigrettes.

IMG_5266 (Large)

Et ce fut le cas, avec un magnifique héron cendré (spécialement dédicacé pour Véro qui aime tant les hérons...) :

IMG_1469A (Large)

IMG_1472A (Large)

Après toutes ces merveilles, nous décidâmes que ça allait pour une première journée et que nous avions bien mérité un petit apéro…

——————————————————————-

Le lendemain matin, tout excité par les rencontres de la veille, je me réveillais vers 5h et après un p’tit déj rapide, me dirigeais à nouveau vers Printegarde.

Sur le chemin, alors que je traversais les zones de production fruitière, j’aperçus des quantités de pigeons ramiers installés sur les lignes téléphoniques :

IMG_1488A (Large)

En les regardant, je pensais à des posts du groupe FB « Mon coin ornitho », sur la raréfaction d’une tourterelle, la tourterelle des bois et  donc sur la difficulté à la prendre en photo…Mais pour les pigeons ramiers, c’est plutôt facile dans la lumière du lever du soleil…

Avant d’aller sur les bords de Drôme, je décidais de m’arrêter à l’affut d’Alain, au cas où le héron y serait déjà.

Bingo ! Il était là dans la lumière naissante :

IMG_1494A (Large)

Je pus l’observer, profitant des jeux de lumière du matin, avant qu’il ne s’envole :

IMG_1498A (Large)

Après cette rencontre qui augurais bien de la journée, je me rendis à mon affut habituel où Alain me rejoignit.

Le lever du soleil sur les bords de la Drôme, ça vaut vraiment la peine de se lever tôt….

IMG_6799A (Large)

Nous étions en train de parler du martin pêcheur d’hier et de notre chance incroyable, quand j’aperçus un oiseau, de l’allure d’un pigeon, qui venait de se poser sur une branche, visiblement dans l’intention de s’abreuver.

Mon appareil étant sur pied et réglé vers cette branche dans l’attente du martin pêcheur, je déclenchai avant même de regarder de quoi il s’agissait….

Et je m’en félicitais en regardant dans le viseur :

IMG_1580B (Large)

Une tourterelle des bois ! L’oiseau que j’espérais apercevoir le matin même….

Vite une deuxième photo….!

IMG_1583A (Large)

Elle resta moins de trois secondes, se retourna et s’envola vers le couvert de la ripisylve….

IMG_1586A (Large)

Incroyable ! Je n’en revenais pas…Je me tournais vers Alain mais il n’avait pas eu le temps de l’ajuster…

On nous demande parfois pourquoi nous passons autant d’heures à l’affut; je dirais que c’est pour vivre de tels moments où l’émotion est si forte que l’on a le cœur qui bat et l’âme remplie de lumière…

Et la fête n’étais pas finie….

En effet, cette rencontre fut suivie d’un véritable festival d’aigrettes garzettes qui vinrent se nourrir très près de nous et dont nous pûmes admirer à loisir, la grâce et l’élégance :

IMG_0995A (Large)

IMG_1658A (Large)

IMG_1667A (Large)

IMG_1638A (Large)

Le temps passa très vite à admirer un tel spectacle et c’est avec regrets mais le cœur rempli de joie, que nous quittâmes la réserve naturelle de Printegarde pour reprendre le cours de nos vies ordinaires….

Mais, pour la route, les aigrettes garzettes nous offrîmes un dernier spectacle à emporter avec nous (photo d’Alain Ji qui n’a pas pu prendre la tourterelle des bois mais qui a réussit une photo d’aigrette que j’aurai bien aimé faire...) :

11543044_10205591120831707_1302257457_o (Large)

Encore une fois, ce fut un chouette week-end de photo avec Alain, dans un des endroits les plus magiques de la Drôme…

Vivement le prochain !

 

4 thoughts on “Week-end à Printegarde III

  1. Scotchant le martin pécheur qui sort de l’eau ! De belles photos, passionnément commentées ……. Un beau moment intemporel
    … et vivement le prochain !
    Eric

  2. Merci Florent, c’est un magnifique moment. Et merci pour la dédicace. ?.
    Véro

  3. Incroyable !Je ne m’imaginais qu’il y avait une telle diversité d’oiseaux dans cette partie de la France et de si beaux spécimens ,j’ai un faible pour les aigrettes si élégantes et les superbes couleurs du Martin pêcheur. Merci pour les découvertes ,le régal des yeux .
    Une belle passion que je savoure dans chacun de tes reportages !Tu nous mets en appétit ,alors j’attends la prochaine dégustation !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :