Un chardonneret fait-il le printemps ?

IMG_9564A (Large)

La semaine dernière, alors que j’étais en train de faire une série de photos d’atterrissage de mésanges à la mangeoire (il sera publié dans quelques jours), je vois un oiseau se poser sur une branche à ma gauche, à la limite de mon champ de vision.

Tout d’abord, très concentré sur mon sujet, je ne le remarque pas car c’est une branche très fréquentée qui sert de « piste de décollage » à nombre d’oiseaux avant de foncer vers ma mangeoire.

Malgré la concentration, il me reste une impression rétinienne de tête à moitié rouge… Tête à moitié rouge ? Un chardonneret élégant ? Pas possible !

Je tourne donc doucement mon objectif vers la branche en question et là, pas de doute, c’est bien un chardonneret élégant (Carduelis carduelis) :

IMG_9565A (Large)

Mais que fait-il là à ce moment de la saison ?

En effet, j’habite dans le Vercors à 1020 mètres d’altitude et si les chardonnerets fréquentent assidûment les prairies autour de chez moi, c’est plutôt en été… J’en ai d’ailleurs photographié toute une troupe à l’abreuvoir en août 2015.

Mais, généralement, vers octobre/novembre, ils quittent la montagne. En effet, ce sont des migrateurs partiels qui vont gagner les plaines, particulièrement du sud de la France et y passer l’hiver.

Ils sont donc déjà remontés ? Il faut dire que cet hiver est particulièrement doux, au grand dam de ceux qui vivent de la neige… Et, cet individu en tout cas, n’a pas l’air d’avoir froid aux yeux…

IMG_9575A (Large)

Le temps que je me fasse ces réflexions, le voilà qui plonge vers la mangeoire, me faisant admirer ses plumes jaunes au passage. D’ailleurs, son nom anglais est Goldfinch, Pinson doré, relatif à ce jaune.

IMG_9581A (Large)

IMG_9591A (Large) IMG_9582A (Large)

Un peu circonspect, je vois bien qu’il m’observe du coin de l’œil pour voir si je représente une menace…

IMG_9583A (Large)

IMG_9585A (Large)  IMG_9587B (Large)

Mais l’attrait des graines de tournesol est le plus fort…

IMG_9604A (Large)  IMG_9619A (Large)

Passé la première surprise, je me réjouis de sa présence, me disant que je vais pouvoir compléter la série de photos que j’ai prises cet été et pouvoir publier son portrait dans « La bestiole du jour » voire raconter une petite histoire à son sujet dans « La Garzette ».

Par contre, ceux qui ne se réjouissent pas de son retour, ce sont les pensionnaires Habituels de ma mangeoire… En effet, avec son bec puissant conçu pour aller chercher les graines de chardon, c’est un concurrent de plus non négligeable …

IMG_9600A (Large) Et même le pinson du nord, est obligé de lui faire le grand jeu de l’intimidation….IMG_9628A (Large)

Pour arriver à le chasser de la mangeoire….

IMG_9593A (Large)

En tout cas, et même si tout le monde se plaint qu’il n’y ait plus de saison, en ce qui me concerne, je suis très heureux de le voir de retour, en attendant les hirondelles qui, elles, annonceront le vrai retour du printemps….


Posted in Portrait de piaf, Tous by with 4 comments.

Comments

Laisser un commentaire