août 21

Carpaccio de melon

Cette recette est proposée par Véronique.

C’est une recette qui a été crée par elle alors qu’elle cherchait à diversifier des présentations du melon, en entrée ou en apéro.

Cette recette, idéale en été, ne nécessite pas plus d’un 1/4 d’heure de préparation pour un résultat qui enchantera vos papilles et vos invités.

Ingrédients pour 2 personnes :

IMAG3957a (Small)

  • 1 melon pas trop mûr
  • 100 g de chiffonnade de jambon cru
  • 1 pamplemousse rose ou 12 cl de jus de pamplemousse
  • Déco : feuilles de menthe fraîche, framboises, groseilles, etc

Matériel :

  • Emporte-pièce ou bol en plastic ou boite de camembert
  • 1 chinois ou un égouttoir
  • 1 cuillère à billes (cuillère à pommes parisiennes)
  • une cuillère
  • un petit saladier
  • un couteau (bien affûté…)
  • 1 jolie assiette par personne (pas en carton pour le jus…)

Préparation :

  • Couper le melon en quartiers
  • Réserver un quartier pour la déco finale
  • Évider le centre du melon (pépins et pulpe) et le verser dans  un chinois (ou égouttoir) pour récupérer le jus de la pulpe (mettre un saladier en dessous…).

IMAG3962a (Small)

  • Découper les quartiers de melon en petits morceaux
  • Poser l’emporte pièce sur l’assiette de service
  • Dans cet emporte pièce (ou dans le bol en plastique), mettre une première couche de melon découpés.

IMAG3958a (Small)

  • Bien tasser à la main pour bien remplir l’emporte pièce
  • Poser par dessus, une couche de chiffonnade faites de plusieurs petites tranches

IMAG3959a (Small)

  • Mettre une deuxième couche de melon, jusqu’à remplir l’emporte pièce.

IMAG3960a (Small)

  • Tasser à la main afin de bien remplir les trous
  • Poser par dessus des bouts de jambon bien chiffonnés afin de donner du relief.
  • Attention : si utilisation d’un bol, monter la recette à l’envers en commençant par le jambon puis le melon, etc.
  • Faire des boules avec le dernier quartier de melon réservé au début

IMAG3961a (Small)

  • Positionner ces boules, ainsi qu’une petite tranche de jambon roulé, dans un coin de l’assiette.
  • Ajouter feuilles de menthe, framboise ou groseille.
  • Réserver l’assiette au frigo (facultatif).
  • Écraser les pépins et la pulpe avec une cuillère pour en extraire le jus (quelques cuillerées).
  • Y ajouter le jus d’un pamplemousse puis mélanger.
  • Ressortir l’assiette du frigo.
  • Démouler délicatement

IMAG3966a (Small)

  • Ajouter le jus au dessus et au centre.

IMAG3968a (Small)

  • Servez immédiatement sinon le jus va décomposer votre préparation.

IMAG3969a (Small)

Commentaires :

  • Servez avec un petit rosé bien frais
  • Cette recette d’entrée peut également se faire en apéro ; dans ce cas, les proportions sont pour 4 personnes. Prévoir également des emporte pièces plus petits.
  • Vous pouvez également rajouter dans le jus melon-pamplemousse, un alcool ( porto, Banyuls, etc) ou un vin (muscat, Sainte croix du mont, etc…). Si vous trouvez un mariage détonnant, pensez à nous le faire savoir…

N’hésitez pas à nous laisser vos impressions ou un commentaire ci-dessous …

Bon appétit !

Catégorie : Entrées | Commenter
février 29

La moussaka de Martine et OliV

Cette recette est proposée par Martine et OliV

Dans cette recette, le composant salé-sucré (miel) est essentiel et le parfum de la cannelle apporte une note originale  et surprenante. Parfait en plat d’automne / hiver, c’est une recette conviviale pour les petites comme pour les grandes tablées.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 grosses aubergines
  • 6 pommes de terre
  • 500 g de viande hachée (par exemple 300 gr de bœuf + 200 gr d’agneau)
  • 5 tomates
  • 1/2 litre de coulis de tomate
  • 1 oignon
  • de l’huile d’olive
  • une petite cuillère à café de cannelle
  • une cuillère à soupe de miel
  • sel, poivre

Pour la béchamel:

  • 20 g de beurre
  • 3 cuillères à soupe rases de farine
  • 35 cl de lait
  • noix de muscade

Matériel :

  • 1 plat à gratin assez profond
  • 1 faitout
  • 2 poêles
  • 1 casserole
  • De quoi découper les pommes de terres en rondelles fines (mandoline, râpe adaptée ou robot)
  • fouet; spatule

Préparation :

1) La sauce tomate

  • Émincer les oignons et les faire blondir dans le faitout.

IMG_8627A (Large)

  • Ajouter les tomates découpées en gros dés et 2 bonnes cuillères à soupe d’huile d’olive, la cannelle et le miel.

IMG_8629 (Large)

  • Saler, poivrer
  • Laisser réduire le tout 25 min à feu moyen.
  • On doit obtenir une sauce, que l’on peut homogénéiser avec du coulis de tomate.

IMG_8631A (Large)

Pendant que la sauce mijote…

2) Les aubergines

  • Découper les aubergines en rondelles (sans les peler)

IMG_8619A (Large)

3) Les pommes de terres

  • Éplucher et découper les pommes de terres en fines rondelles.

IMG_8640 (Large)

  • Disposer les rondelles de pommes de terre au fond d’un plat à gratin préalablement huilé.

IMG_8657A (Large)

  • Arroser les pommes de terres d’un peu du jus rendu par les tomates qui mijotent.

IMG_8674A (Large) IMG_8675A (Large)

  • Passer le plat de pommes de terre sous le grill 5 à 15 min selon votre four, pour qu’elles dorent.

4) Les aubergines, le retour…

  • Enduire légèrement chaque rondelle d’huile d’olive,

IMG_8647A (Large)

  • Passer les rondelles d’aubergine dans les deux poêles à feu fort pour les faire griller un peu de chaque côté,

IMG_8646A (Large)

  • Réserver en couches sur du papier absorbant

IMG_8778A (Large)

5) La viande

  • Dans un faitout, faire revenir la viande hachée à feu assez fort, saler, poivrer et retirer l’eau rendue par la viande.

IMG_8680A (Large)

  • Ajouter la sauce tomate-oignons et baisser le feu (très doux).

IMG_8696A (Large)

  • A ce moment, sortir le plat de pommes de terres du four.
  • Régler le four le four à 200°, thermostat 6-7.

6) La béchamel

  • Dans une petite casserole sur feu doux, faire blondir les 20 g de beurre,

IMG_8703A (Large)

  • ajouter la farine et mélanger pour obtenir un appareil homogène.

IMG_8704A (Large) IMG_8708A (Large)

  • Incorporer PETIT A PETIT le lait en n’arrêtant jamais de remuer, ça peut prendre 10 bonnes min, on doit obtenir une sauce assez épaisse.

IMG_8709A (Large) IMG_8715A (Large)

  • Saler, poivrer, râper la noix de muscade.

IMG_8724A (Large) IMG_8720A (Large)

  • Mélanger jusqu’à l’obtention d’un liquide un peu épais

IMG_8744 (Large)

7) Les couches

  • Par dessus la couche de pommes de terre, étaler la moitié de la préparation viande hachée / tomate,

IMG_8735A (Large)

IMG_8741A (Large)

  • puis la moitié des aubergines,

IMG_8750A (Large)

  • Recouvrir d’une fine couche de béchamel

IMG_8769A (Large)

  • puis rajouter l’autre moitié de viande,

IMG_8774A (Large)

  • puis l’autre moitié des aubergines.

IMG_8786A (Large)

  • Enfin, recouvrir le tout avec le reste de la béchamel.

IMG_8794A (Large) IMG_8800A (Large)

8) La cuisson

  • Enfourner le tout dans le four à 200°, thermostat 6-7, et laisser cuire 1 h (la béchamel doit croustiller et être dorée).
 IMG_8805A (Large)

Commentaires :

  • Compte tenu du temps de préparation, vous pouvez (comme sur les photos) doubler les quantités pour multiplier le nombre de parts.
  • C’est encore meilleur réchauffé !
  • La moussaka supporte très bien la congélation.

IMG_8835A (Large)

N’hésitez pas à nous laisser vos impressions ou un commentaire ci-dessous …

Bon appétit !

IMG_8827A (Large)

 

 

Catégorie : Non classé, Plats | Commenter
septembre 29

Le gigot au foin

Cette recette nous est proposée par l’ami Cédric Gardinot (plus connu sous le nom de Cécé…), boucher-charcutier de son état.

C’est une recette qui a été servie pour le repas de la fiesta de mes 50 ans et qui a eu beaucoup de succès auprès des 50 convives. Il faut dire que le goût qu’elle laisse en bouche est très fin et printanier et que ça change un peu du gigot à l’ail….

 

Ingrédients pour 8 à 10 personnes :

  • Un gigot d’agneau  de 2.5 kg  environ
  • Une grosse poignée de foin. C’est l’ingrédient le plus difficile à trouver…Soit vous connaissez un agriculteur et vous lui demandez un peu de foin, soit vous pouvez l’acheter en sachet dans une animalerie (pour les lapins ou les cochons d’inde).
  • 4 à 5 gousses d’ail
  • 1 gros oignon
  • Du persil plat
  • 25 cl de vin blanc
  • Huile d’olive
  • Beurre
  • Sel et poivre

 

Matériel :

  • Un plat allant au four assez grand pour pouvoir y mettre le gigot et le foin.
  • Si vous avez une grosse cocotte en fonte avec un couvercle, c’est encore mieux

 

Préparation :

  • Faire désosser et ficeler le gigot par votre boucher si vous n’en avez pas l’habitude
  • Badigeonnez le fond du plat avec l’huile d’olive
  • Émincer l’oignon
  • Mettre l’oignon émincé dans le fond du plat ainsi que les gousses d’ail et le persil plat
  • Ajouter le foin au fond du plat
  • Badigeonner le gigot avec l’huile d’olive, la noisette de beurre. Saler et poivrer.
  • Arroser le tout de vin blanc
  • Mettre le gigot dans le plat sur son lit de foin et le recouvrir de foin au maximum
  • Faire cuire pendant  2 h a 170 degrés
  • Veiller à ce qu’il reste un fond de liquide tout au long de la cuisson afin que le foin ne brule pas. Ne pas hésiter à ajouter de l’eau si nécessaire.
  • Une fois que le gigot est cuit, filtrer le jus de cuissons et le garder dans un bol
  • Faire un roux si le jus est trop liquide .

Commentaires :

  • Utiliser le foin pour la décoration du plat, ou pas si vous voulez faire la surprise à vos invités du genre « trouvez le gout de ce gigot… »
  • En accompagnement, privilégier des légumes printaniers allant bien avec le gout de foin.
  • Pour la fiesta de mes 50 ans, nous l’avons accompagné d’un gratin de ravioles, courgettes et noix (voir la recette)

 

N’hésitez pas à nous laisser vos impressions ou un commentaire ci-dessous …

Bon appétit !

 

 

Catégorie : Plats | Commenter
septembre 24

Le royal au chocolat

Voici une recette classique de pâtissier que l’on a testée, et un peu revisitée, avec l’ami Oliv.

C’est la recette idéale quand vous voulez proposer un gâteau qui en jette un peu, pour un événement particulier du genre anniversaire, repas de famille, communion et autres cérémonies ésotériques. Après ça, on vous prendra, presque, pour un pâtissier dans l’âme…

Par contre, attention, c’est pas de la tarte… Je veux dire par là qu’il faut avoir du temps, tous les ingrédients et un peu de patience; bref, ce n’est pas un gâteau que l’on improvise mais le résultat en vaut la chandelle….

Ingrédients pour 8 personnes :

  • Pour le biscuit
    • 2 œufs
    • 60 g de sucre en poudre
    • 40 g de poudre de noisette (ou poudre d’amande)
    • 2 cuillères à soupe de farine
    • 30 g de beurre fondu
    •  ½ cuillère à café de levure chimique
  • Pour le croustillant
    • 100g de chocolat blanc (ou chocolat au lait)
    • 250 g de praliné (attention pas du praslin) : c’est un mélange sous forme de pâte, composé d’amandes, noisettes et de sucre, un peu difficile à trouver mais indispensable à la recette…Sinon, vous pouvez le faire vous même mais ça rajoute du temps (lien vers une recette de praliné maison). Pour ma part, je l’achète chez DGF à Valence (je dis ça pour les Drômois…)
    • praline-amandes-noisettes-grand-confiseur-1-kg-191526
    • un paquet de crêpes dentelles (« Gavottes ») soit 12 petits papiers dorés
    •  front.5.400
  • Pour la mousse au chocolat
    • 500 g de crème entière (liquide ou pas, celle que vous savez monter en chantilly)
    • 300 g de chocolat noir (au minimum 50% cacao)
  •  Pour le glaçage :
    • 50 g de cacao amer en poudre

 

Matériel :

  • 1 moule à manqué de 20 ou 22 cm : pas obligatoire mais beaucoup plus facile quand il s’agit de démouler…
  • moule-manque-demontable-24-1-400
  • 1 casserole
  • 1 saladier
  • 1 planche à découper (ou plan de travail)
  • 1 fouet à main ou électrique pour monter la chantilly
  • 1 bol
  • 1 cuillère en bois
  • 1 spatule
  • 1 petite passoire
  • papier de cuisson

 

Préparation :

1) Première couche, le biscuit :

  • Dans le saladier, casser les œufs et les battre longtemps au fouet avec le sucre; le mélange doit blanchir (c’est un peu long…).
  • Ajouter la farine, la levure, la poudre de noisette et le beurre fondu, bien mélanger.
  • allumer le four à 180°
  • beurrer le papier de cuisson, le poser sur la plaque du four
  • Verser la pâte dedans sur une épaisseur de ½ cm pas plus et on fait cuire 5 à 10 minutes à 180°C.
  • Une fois légèrement cuit (il doit être à peine cuit et peu coloré), décoller le biscuit du papier sulfurisé (souvent un peu technique…)
  • Prendre le rond de votre moule à manqué et découper un cercle dans le biscuit
  • Laisser refroidir 10 minutes
  • Remettre le fond de votre moule à manqué et mettre le biscuit dans le fond du mouleIMG_6295A (Small)

 

2) Seconde couche, le praliné feuilleté :

  • Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie, laisser tiédir
  • Écraser doucement les crêpes en grosses paillettes avec un rouleau à pâtisserie; ne les réduisez pas en trop petites paillettes afin de garder du croquant à cette couche IMG_6297A (Small)
  • ajouter le pralin et les gavottes au chocolat fondu, bien mélanger sans casser les paillettes de gavottes
  • Étaler sur le fond de biscuit en couche fine, tasser éventuellement avec les mains mouillées d’eau froide.
  • Réfrigérer 30 minutes afin que ça durcisse.

 

3) Troisième couche, la chantilly au chocolat :

  • Faire fondre le chocolat noir avec un peu de crème (jusqu’à 1/5ème).
  • Monter la crème restante en chantilly : évidemment, la chantilly, c’est jamais très simple… Parmi les petits trucs qui marchent (parfois…), il est possible de refroidir le bol en le passant 15 min au congélateur.
  • Incorporer la chantilly au chocolat fondu pour le détendre, lentement et délicatement, cuillère par cuillère.
  • Verser dans le cercle par-dessus le reste sur environ 2 cm d’épaisseur.  IMG_6332A (Small)
  • Lisser le dessus de la crème à la spatule, puis faire des stries avec une fourchette.

 

4) Quatrième couche, le chocolat amer :

  • Saupoudre de cacao à l’aide d’une passoire.
  • La couche doit être très fine afin de rajouter juste une touche d’amertume au gâteau et ne doit pas dominer en gout
  • Recouvrir le tout de film plastique
  • Mettre au moins 4 heures au réfrigérateur.

 

4 heures plus tard, la crème a durci, le gâteau est prêt à être démoulé. Si vous avez utilisé un moule à manqué ça devrait se passer sans problème, sinon, soyez délicat…

Le mettre dans un plat de service.

On peut alors le décorer avec quelques copeaux de chocolat noir et blanc, des pistaches, des crêpes dentelles. Pas trop, juste pour donner un peu de relief, ou pas…

 

Commentaires :

  • Cette recette prend entre 2h et 2h 1/2 sans compter les 4 h au réfrigérateur…
  • Ce gâteau s’appelle aussi le trianon mais je n’ai pas réussi à retrouver son origine.

 

Catégorie : Desserts | Commenter
août 29

Gâteau de Noël Ardéchois de résistance aux frimas

 

Cette recette est proposé par Nicolas Juston :

« C’est le gâteau de châtaignes de l’Ardèche que ma grand mère faisait à Noël. Noël, chez moi, c’était un seul repas, fini par ce pavé aussi bourratif que délicieux, au chocolat croquant et aux châtaignes fondantes en bouche. »

 

Ingrédients pour deux gâteaux  (8 à 10 personnes) :

(deux, au cas où certains auraient encore faim le lendemain ou s’il y a de bons mangeurs… Si vous ne souhaitez faire qu’un gâteau, il suffit de diviser les ingrédients par 2)

  • Une grande boîte et demie de confiture de châtaignes (992g+500g)
  • Deux boîtes de marrons au naturel (2x561g)
    • ou un kilo de purée de marrons en conserve
    • ou un kilo de marrons surgelés
  • 375 g de beurre
  • 250 g d’amandes grillées et pilées
  • Deux sachets de sucre vanillé
  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 1 ou 2 cuillères à soupe d’eau de vie
  • Sucre glace

 

Matériel :

  • 2 moules à cake
  • 1 faitout ou une grande casserole
  • 1 moulinette à légumes
  • 1 plat pour servir
  • 1 pochoir
  • Film alimentaire

 

Préparation :

  • Faire chauffer les marrons dans leur jus, les égoutter, les passer à la moulinette s’ils ne sont pas en purée. Si l’on a des marrons surgelés, les cuire dans un peu d’eau. La préparation doit être épaisse
  • Dans un faitout ou une grande casserole, mélanger tous les ingrédients en chauffant un peu pour faire fondre le beurre, mais ne pas cuire
  • Plaquer du film alimentaire dans les moules à cake
  • Remplir les moules de la préparation
  • Laisser refroidir une nuit au frigo
  • Démouler sur un plat
  • Enrober chaque gâteau de 100g de chocolat que l’on aura chauffé avec une noisette de beurre et une ou deux cuillères à soupe d’eau ou d’eau de vie
  • Décorer avec du sucre glace au pochoir.

 

Commentaires :

  • Se conserve très bien au frais
  • Servir avec une clairette ou un cidre
  • Dessert très compact, pas fait pour les petits estomacs !

 

 

Catégorie : Desserts | Commenter
juin 21

L’Aztec punch

Ce cocktail, testé durant la fiesta de mes 50 ans, change un peu du punch créole et est très facile à faire, une fois qu’on a réunit tous les ingrédients….

 

Ingrédients pour 40 personnes

  • 2 litres de tequila
  • 1 litre de thé noir
  • 12.5 cl de triple sec (Cointreau ou grand Marnier)
  • 6 cl de sirop de cannelle ou de la cannelle en poudre
  • 2 litres de jus de pamplemousses
  • 1.5 cl d’angostura bitters
  • 18 cl de sirop d’orgeat
  • 12.5 cl de jus de citron

 

Mélanger le tout dans un grand saladier.

Vous pouvez rajouter les rondelles d’oranges et de citron vert et jaune en décoration.

 

 

 

Catégorie : Boissons | Commenter
mai 4

Le gratin de ravioles, courgettes et noix

Une version Dioise du millefeuille ….Ou surnommé le HLM du Diois car c’est le seul édifice à 7 étages du territoire…

C’est une Recette de la Ferme des Lamberts à 26310 Miscon

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 6 plaques de ravioles du Dauphiné
  • un plat à gratin en terre, rectangulaire, dont la taille permet de disposer côte à côte 2 plaques de ravioles
  • 4 à 8 courgettes, suivant leur grosseur
  • autour de 200 grammes de gruyère rapé
  • 2 pots ou pack de crème fraiche, entière ou pas
  • quelques cerneaux de noix
  • 2 ou 3 gousses d’ail,
  • de l’huile d’olive, un peu d’huile de noix
  • aromates : suivant vos goûts et la disponibilité : thym, origan, estragon
  • du poivre et du sel

Le seul édifice de 7 étages de tout le Haut-Diois :

a/ préparation du chantier, traitement des fondations :

  • préchauffer le four (thermostat 8 pendant 10 mn)
  •  frotter énergiquement le plat avec les gousses d’ail
  • ajouter un filet d’huile d’olive

b/ 1er étage :

  • éplucher les courgettes, les couper en fines rondelles,
  • les disposer comme des tuiles.
  • arroser de crème fraiche
  • saupoudrer avec le fromage râpé et les aromates , rajouter un filet d’huile de noix

c/ 2eme étage : couvrir avec 2 plaques de ravioles

d/ 3eme étage : copier coller le b …

e/ 4eme étage : … et le c .

f/ 5eme étage : encore des courgettes !!

g/ 6éme étage : disposer les 2 dernières plaques de ravioles

h/ 7éme étage : terminer avec des courgettes .

i/ toiture terrasse : une bonne couche de gruyère à gratiner,
ne pas oublier la crème qui reste , disposer enfin les cerneaux de noix ..

Mettre au four 220° ( thermostat 7 ) autour de 40mn

 

avril 3

Le gratin de macaronis de mémé Sylvie

C’était une des spécialités de ma grand-mère, Sylvia Vendriamini, de son nom de jeune fille, qui était née en Italie, à La Motta de Livenza, près de Venise.

Elle était cuisinière dans une ferme à Saissac dans l’Aude, sur le versant sud de la Montagne noire. Chaque fois que j’arrivais chez elle, elle me faisait ce gratin, accompagné de deux œufs à la coque de ses poules….Mais, c’est également pas mal avec juste une salade verte…

 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 500 g de macaronis
  • 3 gros oignons
  • 250 g de poitrine fumée (ou un paquet de lardons)
  • 1 pot de crème fraîche épaisse de 20 cl (ou une petite brique)
  • 500 g de gruyère râpé (ou de comté)
  • 50 g de beurre
  • herbes de Provence
  • gros sel

 

Matériel :

  • 1 grande casserole
  • 1 sauteuse ou 1 grande poêle
  • 1 plat à gratin allant au four assez grand et pas très profond

 

Préparation :

Couper les oignons en ¼ de rondelles

Détailler la poitrine fumée en lardons assez gros

Faire bouillir de l’eau dans la grande casserole avec du gros sel

Beurrer le plat à gratin

Faire chauffer le four à 200°

 

Faire revenir les oignons avec un peu de beurre dans la sauteuse jusqu’à ce qu’ils commencent à blondir

Rajouter les lardons et les faire revenir avec les oignons

Saler (un peu), poivrer, rajouter une pincée d’herbes de Provence

Quand les oignons et les lardons sont cuits, rajouter la crème fraîche

Bien mélanger et laisser cuire à feu doux

 

Plonger les macaronis dans l’eau bouillante

Les arrêter et les égoutter quand ils sont « al dente » (ne pas les faire trop cuire)

Les verser dans la crème avec les lardons et les oignons, remuer

Rajouter un peu de gruyère, mélanger

 

Verser dans le plat à gratin

Recouvrir toute la surface d’une couche épaisse de gruyère râpé

 

Mettre au four

Faire d’abord cuire 5 min pour bien chauffer le gratin

Puis n’allumer que le grill du four et laisser cuire jusqu’à ce que ça soit bien gratiné

Servir chaud

 

Bon appétit !

Catégorie : Plats | Commenter
avril 3

Le pain d’épices de Sylvia

Ce gâteau, proposé par Sylvia, réconciliera tous ceux qui n’aiment pas trop le pain d’épices.

En effet, sa texture légère et aérée fait plutôt penser à un gâteau aux épices qu’au pain d’épices plat, compact et un peu sec auquel on est habitués.

Chaque fois que je le sert, nombre des convives prétendent ne pas aimer le pain d’épices mais, au final, il n’en reste jamais une miette pour le petit déjeuner du lendemain…

 

Ingrédients :

  • 250 g de miel (goût et couleur prononcé genre « Châtaigner » mais le « Toutes fleurs » ou « Miel de forêt » convient aussi )
  • 40 g beurre fondu
  • 200 g farine (T65 pour moi)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 40g de cassonade
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 2 cuillères à café de « 4 épices »
  • un peu de lait (quelques cuillères)
  • facultatif : noix, noisettes, amandes concassées , écorces d’orange…

 

Matériel :

  • Un moule à cake
  • un saladier
  • une spatule en bois
  • un fouet

 

Préparation :

Préchauffer le four à 180°

Délayer le miel dans le lait chaud

Faire fondre le beurre

Mélanger dans un saladier le miel, le beurre fondu puis la farine + la levure

Mélanger  énergiquement pour ne pas avoir de grumeaux.

Ajouter la cassonade + l’œuf + sel + 4 épices. Mélanger

Cuire dans moule à cake environ 40 à 45 min selon four th 180°

Piquer à l’aide d’un couteau pour être sur de la bonne cuisson

 

Ce pain d’épices peut se manger au goûter mais également en tranches avec du foie gras.

Catégorie : Desserts | Commenter
avril 3

La tarte aux noix

Préparation : 15 min
Cuisson : 35 min

Ingrédients (pour 8 personnes) :

  • 1 pâte sablée
  • 100 g de cerneaux de noix (l’équivalent d’un bol plein)
  • 100 g de sucre de canne ou cassonade (on peut baisser à 80 g le sucre…)
  • 100 g de crème fraîche (entière de préférence mais liquide ça marche bien aussi)
  • 3 œufs entiers
  • 1 cuillère à café de maïzena
  • quelques gouttes de rhum (ou autre alcool de fruits ou essence d’amande amères )

 

Matériel :

  • 1 moule à tarte
  • 1 petit robot ou moulineur à herbes aromatiques
  • 1 saladier
  • 1 fouet
  • 1 cuillère ou jeannette

 

Préparation :

Étaler la pâte dans un moule à tarte beurré (on peut laisser dans le papier sulfurisé si on utilise une pâte du commerce)

Mouliner les cerneaux de noix pas trop finement pour garder un peu de texture et de croquant à la tarte (garder de coté 6 ou 8 cerneaux de noix entiers pour faire une déco).

Rajouter la cuillère de maïzena aux noix moulinées, mélanger

Dans un saladier, mélanger homogènement au fouet le sucre, la crème fraîche et les œufs.

Ajouter les noix moulinées et la goutte de rhum. Bien mélanger

Verser cette préparation sur la pâte sablée.

Disposer délicatement sur le dessus de la préparation, les 6 ou 8 cerneaux de noix en déco

Faire cuire au four thermostat 6/7 pendant 35 min.

Servir tiède ou froid selon le goûts. On peut la servir avec une glace, un sorbet ou une salade de fruits (ou avec plein de chantilly comme dirait ma fille…)

Catégorie : Desserts | Commenter