Vive la vaisselle !

Amis parents qui culpabilisez de mettre vos enfants aux tâches ménagères manuelles, cet article est pour vous !

Nous avons tous constaté autour de nous, l’augmentation des allergies diverses et variées chez les enfants et même chez les adultes tout au long de la vie. Les causes en sont probablement multiples; La pollution automobile, la pollution atmosphérique ou les allergènes ont déjà été identifiés comme favorisant ces allergies.

A contrario, plusieurs études ont montré qu’une exposition précoce aux bactéries réduisait le risque d’allergies de l’enfant.

L’étude suédoise qui récure les idées reçues :

C’est le cas d’une étude suédoise publiée dans la revue scientifique Pediatrics, qui suggère dans ses conclusions que laver la vaisselle à la main réduirait les risques d’allergies chez les enfants…

En effet, selon les chercheurs suédois, le lavage de la vaisselle à la main, exposerait les enfants aux microbes, contribuant ainsi à renforcer leurs défenses immunitaires et permettant de diminuer le risque de développer des allergies.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont analysé les résultats d’un questionnaire portant sur l’asthme, l’eczéma et la rhinoconjonctivite, soumis à 1 000 enfants, âgés de 7 et 8 ans. Les antécédents familiaux d’allergies ainsi que les habitudes alimentaires depuis la naissance de l’enfant ont été pris en compte. Les données recueillies ont ensuite été corrélées avec l’utilisation d’un lave-vaisselle ou non par les parents.

Résultat : les scientifiques remarquent que les enfants élevés dans une famille ou la vaisselle est lavée à la main souffrent d’environ deux fois moins de phénomènes allergiques que les enfants élevés dans des familles ou la vaisselle est lavée à la machine

Dans le détail, sur les 1029 enfants, 38% de ceux souffrant d’eczéma ont des parents qui utilisent un lave-vaisselle à la maison, contre 23% chez les enfants dont les parents font leur vaisselle à la main. Les résultats concernant l’asthme soulignent également une nette diminution: 7,3 % des enfants issus d’un foyer qui possède un lave-vaisselle y sont sensibles, contre 1,7% issus d’un foyer faisant la vaisselle à la main.

L’hypothèse hygiéniste et la théorie des vieux amis :

Bien sur, cette étude ne permet pas dire que les enfants deviendraient allergiques à cause de la machine à laver la vaisselle. Elle tend néanmoins à confirmer l’existence d’une corrélation microbes-allergies, appelée «hypothèse hygiéniste». Elle a notamment permis de constater qu’un environnement trop aseptisé pourrait être à l’origine du développement des allergies.

De nombreuses recherches et études avaient déjà étudié ce lien. David Strachan, alors chercheur à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, expliquait déjà dans une étude en 1989, qu’il existait un lien entre l’exposition aux microbes durant la petite enfance et l’épidémie d’allergies.

Voire, le lien entre nous et les bactéries serait plus subtil encore…

En effet, Graham Rooke dans une publication en 2003, suppose que seuls quelques-uns, qu’il nomme nos « vieux amis », sont nécessaires. Ces bactéries, virus ou parasites existent depuis des dizaines de millénaires et ont coévolué avec l’Homme, pour composer par exemple notre flore intestinale. Le lien symbiotique qui nous unit permettrait aux enfants de développer des défenses pleinement efficaces, leur évitant l’allergie. En revanche, les virus du rhume ou de la grippe n’auraient aucun intérêt pour l’immunité.

Mais, amis parents, vous l’aurez compris, l’essentiel de l’intérêt de ces études n’est pas là...

Les taches ménagères c’est pour ton bien !

En effet, finies les récriminations voire les culpabilisations du genre  » Pourquoi on continue à faire la vaisselle à la main et que l’on a pas de lave vaisselle comme tous les parents de mes copains ? » ou « Ranger ma chambre ça sert à rien !  » ou bien « Pourquoi je passerais le balai, on n’a qu’à embaucher une femme de ménage, ça fera de l’emploi… » .

Je nous entends déjà leur répondre : « Mais mon petit chéri, la vaisselle à la main c’est pour que tu n’aies pas d’allergies graves » ou « Ma choupinette, ranger et balayer toi même ta chambre, c’est pour t’éviter les réactions aux méchants acariens…« .

Rien que pour le plaisir de prononcer ces petites phrases en toute bonne foi, moi je dis que l’on devrait donner un prix Nobel de médecine éducative à ces chercheurs suédois !

 

Sources et remerciements :

Un grand merci à Rabah pour m’avoir alerté sur le sujet de cet article (Rabah, continue à m’en envoyer de cet acabit...)

L’article complet de la revue « Pédiatics »: Lien

La recherche pour l’hypothèse hygiéniste

Futura Sciences, pour la théorie des vieux amis

Les blogs de Luc Perino et Albert Amgar pour la réflexion sur ces sujets

20 minutes et Docbuz pour les articles sur le sujet

This entry was posted in Blog.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :